Les expositions que vous n’allez pas rater en 2016

Parce qu’à partir du moment où vous lirez ce qui suit, vous serez prévenu ! Prenez votre agenda et faites votre choix au sein de ce guide subjectif des expositions qui vont rythmer 2016. Surréalisme, 9ème art, cinéma US, rock, art de la céramique et espion, il y en a pour toutes les religions !

Photographie de l'artiste Arlene Gottfried
Arlene Gottfried – Isabel Croft Jumping Rope, Brooklyn. NY. 1972 © Arlene Gottfried / Courtesy Les Douches la Galerie

Arlene Gottfried, L’insouciance d’une époque

Flânez dans le New York qu’Arlene Gottfried a arpenté dans les années 70 et 80. Loin des images de cartes postales qui abreuvent notre imaginaire sur NYC, les clichés de la photographe dévoilent la cité tentaculaire sous un angle différent. Chaleureuse, insouciante, folâtre, voilà comment la ville apparaît au travers des visuels de Gottfried. Les Douches expose en ce moment quelques-unes de ses photos qui ressuscitent sous nos yeux un New York disparu, décalé et so vintage !

Les Douches-La Galerie (75010), du 09/01/2016 au 05/03/2016
en entrée libre

 

Portait de Patti Smith
Patti Smith © Renaud Monfourny

Renaud Monfourny, Sui generis
Du papier glacé aux salles d’expo ! Renaud Monfournry, photographe aux Inrockuptibles, épingle à partir de février, ses nombreux portraits de stars de la pop culture : Patti Smith, Leonard Cohen, Nick Cave, Nirvana… et j’en passe ! L’homme les as presque tous capturés sur des photos d’une simplicité frappante, spontanées et qui dévoilent subtilement l’intimité du sujet.

Maison européenne de la photographie (75004), du 03/02/2016 au 27/03/2016

 

L’insoutenable légèreté. Les années 1980
La Galerie des Photographies du Centre Pompidou se penche sur les années 80, cette fameuse décennie à la fois sombre et colorée, lointaine et proche de nous. La soixantaine de pièces (photographiques et audiovisuelles) d’une vingtaine d’artistes ici rassemblées posent un regard sur une époque, sa culture et sa société. Avec des œuvres de Martin Parr, Pierre et Gilles ou Jean-Paul Goude.

Centre Pompidou (75004), du 24/02/2016 au 23/05/2016
en entrée libre

 

Affiche de l'événement Ceramix
Ceramix, de Rodin à Schütte

Ceramix, de Rodin à Schütte
La céramique dans tous ses états, voilà ce à quoi on doit s’attendre avec cet événement. En deux expositions, l’une à la Cité de la Céramique, l’autre à la Maison Rouge, découvrez la dimension créative de la céramique moderne. Hier, quelques précurseurs comme Rodin ou Gauguin ont intégré ce médium à leur pratique artistique, avant Picasso ou Miró. Depuis, la céramique n’a eu cesse de se renouveler sous l’impulsion de plusieurs artistes comme Luigi Ontani, Robert Arneson, Johan Kreten ou Jessica Harrison (présentée sur l’affiche). Deux cent cinquante œuvres issues de collections internationales sont exposées dans les deux lieux partenaires. A voir pour tout savoir sur la céramique des XXème et XXIème siècles.

Cité de la Céramique (92310, Sèvres), du 09/03/2016 au 12/06/2016
Maison Rouge (75012), du 9/03 au 05/06/2016

 

Affiche de l'événement Circulation(s) 2016
Circulation(s) 2016

Circulation(s)
Ce festival, dont c’est la sixième édition, est à fréquenter si vous tournez un peu en rond côté photo, car il met en avant la jeune création (et accessoirement européenne). Depuis son existence, Circulation(s) a à cœur d’offrir aux talents émergents un coup de projecteur et au public, l’occasion de voir ce qui se fait actuellement sur cette scène artistique. Rendez-vous au 104 pour faire le plein de découvertes parmi la cinquantaine d’artistes présentés.

104 (75019), du 26/03/2016 au 26/06/2016

 

exposition-velvet-underground

The Velvet Underground
Après l’excellente exposition consacrée à David Bowie, la Philharmonie poursuit son exploration de la musique pop en se penchant sur le cas Velvet Underground, groupe fondé par Lou Reed et John Cale. En à peine cinq ans d’existence, le Velvet a posé les bases du rock moderne et inspiré une pléthore de musiciens. Une formation avant-gardiste, à la dimension artistique très forte, dont la trajectoire est retracée dans une exposition que l’on espère électrisante !

Philharmonie de Paris (75019), du 30/03/2016 au 21/08/2016

 

Le jardin de la Villa Majorelle au Maroc
Le jardin de la Villa Majorelle © IMA/MAROC IMAGES

Jardins d’Orient
A défaut de pouvoir s’offrir un voyage pour flâner au milieu des plus beaux jardins d’Orient, on se paie une visite à l’Institut du Monde Arabe qui organise une exposition dédiée à ces jardins, Pas moins de 300 pièces (œuvres d’art, maquettes, photos) sont réunies pour évoquer la dimension artistique, culturelle, historique, scientifique des jardins publics et privés, allant de la péninsule Ibérique au sous-continent indien, de l’Antiquité à nos jours. Ajoutez à ce parcours, une immersion dans les allées d’un jardin oriental avec la création, sur le parvis de l’IMA, d’un espace vert éphémère agrémenté d’orangers, de palmiers et jasmins.

Institut du Monde Arabe (75005), du 19/04/2015 au 25/09/2016

 

Portrait de Nicole Kidman
Nicole Kidman © Gus Van Sant

Gus Van Sant
On connait Gus Van Sant pour son travail cinématographique (Good Will Hunting, Harvey Milk ou Elephant), mais sait-on tout de son œuvre artistique globale ? Avec cette exposition, la Cinémathèque met en place une exploration de l’univers esthétique de l’homme qui s’est exprimé via plusieurs médias : cinéma, mais aussi photographie, peinture, collage, installation vidéo, dessin… En parallèle, la Cinémathèque organise des masterclass, conférences, une rétrospective dédiée et, avis aux fans, le cinéaste sera présent !

Cinémathèque Française (75012), du 13/04/2016 au 31/07/2016

 

james-bond-expositionJames Bond 007, l’exposition, 50 ans de style Bond
Moyennant une participation de 21,99 euros (oui, 21,99 euros plein tarif), accédez à l’univers ô combien stylé de James Bond. Tout ce qui fait que 007 est l’espion le plus cool du monde est rassemblé dans la Grande Halle de la Villette. Gadgets, tenues, accessoires, Aston Martin, toute la panoplie de James s’offre à vous le temps de l’expo qui présente aussi des croquis, photos de tournage et pièces issues du dernier épisode de la saga, Spectre.

Grande Halle de la Villette (75019), du 16/04/2016 au 04/09/2016

 

Portrait de Seydou Keïta pris en 1959
sans titre © Seydou Keïta / SKPEAC / photo courtesy CAAC – The Pigozzi Collection, Genève

Seydou Keita
Dès le début de sa carrière jusqu’en 1977, Seydou Keita a immortalisé, capté le Mali, dans tous les sens. A un tel point que la petite histoire de l’homme se marie à la grande, celle d’un pays en route vers l’indépendance. Le Grand Palais expose les travaux de celui, qui avant d’avoir été photographe officiel du gouvernement, a réalisé de sublimes et saisissants portraits de centaines de Maliens, avec bien souvent, ce goût pour la mise en scène qui est devenu sa signature. Une rétrospective riche de 300 photos pour saisir l’importance de son œuvre dans la photographie contemporaine.

Grand Palais (75008), du 31/03/2016 au 11/07/2016

 

René Magritte, La Trahison des images
Ceci n’est pas une rétrospective, mais une exposition thématique consacrée à René Magritte. Le feu, l’ombre, les rideaux, les mots et le corps fractionné, comment ces cinq figures majeures ont irrigué, inspiré et marqué le travail du peintre belge qui n’a eu cesse de questionner la représentation du réel et de semer le trouble dans ses peintures illusionnistes.

Centre Pompidou (75004), du 21/09/2016 au 23/01/2017

 

Photo de l'écrivain Oscar Wilde par Napoléon Sarony
Oscar Wilde par Napoléon Sarony, 1882

Oscar Wilde, l’impertinent absolu
Oscar Wilde, le dandy littéraire, se dévoile en une exposition, la première de cette envergure en France. Tentez de vous approcher de l’écrivain, de saisir cet esprit libre à travers une série de peintures et photographies (dont 27 portraits de Sarony). A voir aussi : objets personnels, dessins et aquarelles réalisés par l’auteur, tableaux de ses proches, manuscrits de quelques-unes de ses œuvres (dont celui, en français, de Salomé)

Petit Palais (75008), du 28/09/2016 au 15/01/2017

 

© Hergé/Moulinsart 2016
© Hergé/Moulinsart 2016

Hergé
Du 9ème art au Grand Palais ? Oui, c’est une première. Hergé et sa bande débarquent pour une exposition qui, on n’en doute pas, va faire le plein. Alors oui, on connaît les Tintin par cœur mais justement, cette rétrospective est l’occasion d’aller au-delà des vignettes. Quelles sont les influences artistiques et plus générales d’Hergé ? Les faits marquants de l’histoire ou de la société qui se sont invités dans ses récits ? Sa manière de travailler ? Réponses à partir de septembre 2016 !

Grand Palais (75008), du 28/09/2016 au 15/01/2017

 

Et en bref :
– Ligne Claire : Yves Chaland et Serge Clerc à la Galerie Champaka à partir du 15/01
– Bettina Rheims à la Maison européenne de la photographie à partir du 28/01
– Barbie au Musée des Arts Décoratifs à partir du 10/03
– Le Douanier Rousseau, L’innocence archaïque au Musée d’Orsay à partir du 22/03
– L’art de Blue Sky studios à Art Ludique-Le Musée à partir du 25/03
– Louis Stettner au Centre Pompidou à partir du 15/06
– Les Hugo, une famille d’artistes à la Maison Victor Hugo à partir du 14/04
– Beat Generation au Centre Pompidou à partir du 22/06
– Brassaï au Centre Pompidou à partir du 09/11

Expo encore visibles et vivement recommandées :
– Hey! modern art & pop culture / Act III à la Halle St Pierre
Louis Vuitton au Grand Palais

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s