La Toile, cirque musical qui brouille les pistes

Pour leur dernière création, le Surnatural Orchestra et le Cirque Inextremiste ont repensé la définition du « cirque musical ». Sur scène, les musiciens jouent et participent aux numéros tandis que les circassiens interagissent avec une partition jazz et rock. Fruit d’une étroite collaboration entre les deux collectifs, La Toile efface habilement les frontières entre cirque et musique. Un spectacle créatif et surprenant à voir au Nouveau Théâtre de Montreuil jusqu’au 16 octobre.

La Toile © Jérôme Tisserand
La Toile © Jérôme Tisserand

Les incursions du Surnatural Orchestra dans le monde du cirque ne datent pas d’hier et elles se sont intensifiées avec La Toile, spectacle que l’orchestre de jazz a conçu aux côtés de la compagnie Cirque Inextremiste. Sur le papier, les musiciens voulaient aller plus loin dans leurs interactions avec les arts du cirque, sur scène leur implication est tangible et casse les codes de ce que l’on peut attendre généralement du « cirque musical ».

Un à un, les membres du Surnatural Orchestra (presque une vingtaine), font leur arrivée sur la scène du Nouveau Théâtre de Montreuil, certains à pied, d’autres se déplaçant, plus ou moins adroitement, à l’aide de bonbonnes de gaz et/ou de planches. Détail qui a son importance : les musiciens sont déjà en action et jouent. Cuivres, instruments à vent, guitares et claviers résonnent dans ce décor de chantier où siège une tractopelle (maintes fois sollicitée pendant le spectacle).

Placés ni à l’arrière, ni sur le côté du plateau, les musiciens sont au contraire mobiles, disséminés un peu partout afin d’être présents aux côtés du Cirque Inextremiste et de la funambule Tatiana-Mosio Bongonga. Tandis que les circassiens exécutent les figures les plus techniques et impressionnantes, les membres de l’orchestre mouillent également la chemise. Le Surnatural Orchestra participe activement à la préparation des numéros ou parfois-même à leur exécution et fait aussi bien plus que de fournir une bande-sonore. Ici, la musique ne sert pas que d’accompagnement (aussi beau soit-il), mais semble réagir aux séquences qui se déroulent sous nos yeux. Ou est-ce au contraire la partition qui dicte la gestuelle des circassiens ?

Tout au long de La Toile, cette confusion est entretenue (particulièrement lors du numéro de haute volée réalisé par Bongoga, seule sur son fil) et finit par entraîner le renversement des frontières entre cirque et musique.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

La Toile
Du 6 au 16/10/2015
au Nouveau Théâtre de Montreuil
10 Place Jean Jaurès
93100 Montreuil

Tarifs : de 8 à 22 €

Le Surnatural Orchestra est en concert au Carreau du Temple les 20 et 21 janvier 2016

 

 

crédits photos : Jérôme Tisserand et LovelyRita

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s